Les pensées de Ryosei 7

J7

Cher lecteur, chère lectrice,

Ce matin je suis dans un quartier populaire à l’est de dongdaemoun.

Le ciel est nuageux aujourd’hui, mais l’ambiance de ces rues des années 70 où rien n’ a vraiment changé, est chaleureuse. Parfois en Corée, j’ai le sentiment de me retrouver en Russie pour son côté brut, presque cassé. Un sentiment de chiner une ville sous le vibrato de mes pas. La rencontre du présent et du passé.

Je sors du metro et visiblement un araboji voit que je suis paumé.

“Japanese?”
“A moitié. Mais l’autre moitié est coréenne “
“Où veux-tu aller le jap?”

Je lui montre sur la carte.

“Aaaaaah. Pas facile à expliquer. Je t’accompagne “

Son visage souriant est sûrement le vestige du jeune homme séduisant qu’il a du être. Je le reconnais à son regard plein de malice. Il me parle de ses enfants, me dit qu’il a travaillé dur pour eux mais que, même s’ils ne donnent pas beaucoup de nouvelles, ils ont réussi. Il se dit heureux. “

Je regarde ses vêtements et ses chaussures modestes et je le crois bien volontiers.

“Bonne route le Jap ! “me dit-il avec son regard malicieux !

Bonne route grand-père coréen!

J’entends son rire amusé partir dans son quotidien et sa journée qui se poursuit.

Voici les nouvelles du jour, votre correspondant.

Ryosei.

https://www.facebook.com/lifeinseoul/?fref=ts

Leave a Reply