Anthologie de la poésie coréenne du XVIe siècle

anthologieAnthologie de la poésie coréenne du XVIe siècle
Traduction de LEE Byoung-Jou

Edition Mémoire Vivante
ISBN : 9782903011895

La poésie a toujours tenu une place importante dans la culture coréenne, mais, étant exprimée en chinois, elle n’avait pas le caractère propre qu’elle acquerra à partir du moment où, au XVe s., le roi Sejong décida de la généralisation d’une langue purement nationale, avec des caractères propres, des lettres et non des idéogrammes, ce qui permit de simplifier le langage et donc d’exprimer plus facilement sa pensée. A partir du XVIe s, n’importe qu’elle personne sachant lire et écrire pourra s’essayer à la poésie, même des courtisanes, de manière plus accessible, célébrant la beauté de la nature, la joie de vivre, la fidélité au roi, l’amour, l’amitié, voire, de manière plus ou moins allégorique, se mêlant de politique. C’est pourquoi LEE Byoung-Jou a choisi cette période de foisonnement littéraire pour sélectionner dans cette anthologie cent quarante et un poèmes de soixante trois auteurs différents, particulièrement caractéristiques de cette époque.

Extrait

J’ai passé dix ans de ma vie à me construire une chaumière.
Maintenant le vent passe à travers et la lune la pénètre.
Belle nature, je ne peux vous laisser entrer,
Mais, je vous recevrai sur le pas de ma porte, éternellement.

Song Sun (1493 – 1583)

Pour retrouver cette présentation dans son contexte et pour avoir plus d’informations:
http://www.editionsmemoirevivante.fr/pages/hors-collection-5874851.html

Leave a Reply