The KIM SISTERS, LE phénomène des années 60′

3 juin 2014
Coup de cœur, Musique

Comment ne pas parler des Kim Sisters, LE groupe coréen des années 60′,le premier à signer aux Etats-Unis et à promouvoir la musique coréenne au-delà des frontières.

kimsisters_stage

Elles s’appellent Kim Sook-JaAi-Ja et Minja, deux sœurs et une cousine, issues d’une famille ayant la musique dans le sang.

Sook-Ja et Ai-ja sont les enfants de la célèbre chanteuse Lee Nan-Young et du chef d’orchestre Kim Hae-Song.


(the Kim Sisters feat Lee Nan-Young)


Durant la guerre de Corée (où Sook-Ja et Ai-Ja perdirent leur père), Lee Nan-Young, ses filles et sa nièce Minja continuèrent à chanter pour les troupes de soldats américains (G.I) qui étaient implantées en Corée.

C’est ainsi, que petit à petit, Lee Nan-Young réunit ses deux filles et sa nièce pour créer le groupe « Kim Sisters ». Elles chantèrent, pendant dix ans, pour les troupes de G.I qui étaient restées en campement en Corée. Des titres phares firent leurs apparitions comme « Ole Buttermilk Sky » et « Candy & Cake ».

Les prestations de ses dix années auprès des troupes américaines leur ouvrirent des portes  et on leur proposa de venir se produire aux Etats-Unis.

A leur arrivée à Los Angeles, les Kim Sisters, encore adolescentes, ne connaissaient personne et étaient loin de leur famille. Elles arrivèrent à Las Vegas avec leur manager de l’époque, Bob Mcmackin. À elles trois, elles gagnaient 400$ par mois, vivaient dans une petite chambre et se nourrissaient exclusivement de sandwichs au thon.

En 1959, elles font leur première prestation au Thunderbird Hotel pour le « China Doll Revue », organisée par Tom Ball (qui devint leur manager) où elles chantèrent avec d’autres artistes venus tout droit d’Asie.Elles s’y produiront pendant 4 semaines.

Suite au succès  après leurs prestations, les Kim Sisters furent invitées au Stardust Hotel, où elles  resteront pendant 8 mois.

 

kim_sisters_Mia_album_0 kim_sisters_pic1-web kim-sisters-card

Elles seront, par la suite, repérées par Ed Sullivan (producteur de shows télévisés) qui les invita au « Ed Sullivan Show ». Elles s’y produiront 22 fois.

Elles commencèrent à avoir de plus en plus d’offres et leur carrière grandissait. On pouvait les voir, notamment, dans « Life Magazine ». Elles devinrent tellement populaires, que les 400$ par mois se transformèrent en 13 000$ par semaine.

ae_suekim

Par le biais de leur succès grandissant, les Kim Sisters essayèrent de faire intégrer la culture coréenne en Amérique en incorporant, dans leurs prestations, divers instruments et chants traditionnels coréens.

En 1967, Minja quitta les Kim Sisters à la suite de son mariage avec un musicien Hongrois, mais les Kim Sisters continuèrent à se produire jusqu’en 1970′.

En 1987, Ai-Ja décèda à la suite d’un cancer et Sook-Ja resta à Las Vegas, afin d’aider la communauté coréenne à s’intégrer en Amérique.

kim_sisters_mia_small kim_sisters_pic1-web Kim_Sisters_with_Dean_Martin KimSistersChosun Mia_album

Les Kim Sisters restent le plus grand groupe de musique pop coréenne et le premier à s’exporter aux Etats-Unis. Elles ont permis d’ouvrir la voie à de nombreux groupes pop coréen…

Voici une petite vidéo qui résume le parcours de ce groupe qui propulsa la musique coréenne au delà des contrées du pays du matin calme (frais).

THE KIM SISTERS sizzle reel from Tyson Rowley Videography on Vimeo.

 

Kim Brasc

 

Sources :

Leave a Reply