Quelques sorties d’octobre par Gaëlle Violon

Les Sorties d’Octobre

Jeunesse :

1422851_10203050911700583_966480176_n
La jeune fille à la laine
un album de Kim Seung-Youn édité aux éditions Didier Jeunesse. 13,10 € (à partir de 3 ans)
Une petite fille ne s’est jamais décidée à parler. Sa mère, qui l’élève seule, entend ses premiers mots quand elle voit pour la première fois de la laine.

1414698_10203050911740584_2078991768_n

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes petites comptines
un album ludique de Kim Sejung édité aux éditions Deux coqs d’or. 14,95€
Livre-son avec sept comptines à écouter en appuyant sur des puces sonores : Une souris verte, Ainsi font font font, Promenons-nous dans les bois, 1, 2, 3 nous irons au bois, Une araignée sur le plancher, Un grand cerf, Pomme de reinette.

Adulte :

1454424_10203050911780585_1803695205_n
Les Petits pains de la pleine lune
roman de Gu Byeong-Mo, aux éditions Picquier.
2ème éditions pour ce roman (d’abord sorti en janvier 2011) qui paraît en version poche et à destination d’un public plus adulte cette fois-ci. 7,50 €
Accusé à tort d’avoir violé sa demi-soeur, un garçon coréen s’enfuit de sa maison et trouve refuge dans une pâtisserie. Il fera la connaissance d’une fille pas comme les autres et d’un pâtissier un peu sorcier. En effet, dans sa boutique vraiment banale en apparence, on confectionne des gâteaux aux pouvoirs étonnants, qui seront vendus sur Internet.

1420224_10203050911820586_487178436_n

 

 

 

 

 

 

Ma vie dans la supérette
de Kim Ae-Ran aux éditions Decrescenzo, dans la collection micro-fictions. 12 €
Après le tonitruant Cours papa, cours !, KIM Ae-ran nous revient avec la suite de ses Micro-fictions.
Relation hilarante avec les directeurs des supérettes de son quartier, papotage insignifiant avec une vieille connaissance qui prend la narratrice au piège de son babillage, relation tendre et absurde entre un fils et un père, un premier amour narré par un père à son fils, KIM Ae-ran dépeint des personnages et des familles de la Corée d’aujourd’hui, auxquels on s’attache immédiatement malgré leur incapacité chronique à vivre une vie pleinement choisie.

 

voleuse-de-fraises-161x300

La Voleuse de fraises
de Eun Hee-Kyung aux éditions Decrescenzo, dans la collection micro-fictions. 12 €
Amour, désir, illusion, drame, La voleuse de fraises, recueil de Micro-fictions qui fait suite à “Qui a tendu un piège dans la pinède par une journée fleurie de printemps ?” dresse des portraits de femmes blessées, plongées dans des relations dangereuses, des célibataires obsédées et des situations où le drame peut surgir à chaque instant.

1457115_10203050911580580_195316174_n

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vieux journal
de Lee Seung-U aux éditions Serge Safran, 19,50 €
Mystérieusement disparu, le vieux journal intime de Changki refait surface le jour où ce dernier est appelé au chevet de son cousin. Lui est devenu écrivain, l’autre pas, au prix, pour chacun, de cruelles déconvenues… Entre un petit frère autiste et des parents absents, une jeune femme est prise comme dans un étau… Expulsé de son foyer conjugal, Seon-ho se réfugie chez une ancienne amie elle-même en exil…

 

1422804_10203050911660582_325893996_n

Seoul 2014
un guide touristique coécrit par Nicolas Finet, Michel Temman, Jean-Yves Ruaux, Byung-Hoon Lee et photographié par Thierry Ardouin, paru aux éditions L. Vuitton. 30 €
Guide rédigé par des journalistes, des écrivains, des personnalités culturelles, et se présentant comme un indicateur de nouvelles tendances en matière de mode, de design, d’arts plastiques ou de gourmandises. Il propose des adresses sélectionnées (hôtels, restaurants, cafés, bars, objets de qualité, etc.), des flâneries urbaines, un agenda des manifestations, des informations pratiques…

Leave a Reply