Histoire: la Kpop, des origines à 1995

12 février 2017
Album, Histoire, Musique

ORIGINES ET DEBUTS: LE CHANGGA ET LE TROT

La pop coréenne trouve ses origines au 19è siècle lorsqu’un des seuls missionnaires américains, autorisé à entrer en Corée à cette époque, a enseigné les chansons populaires anglaises. Les populations coréennes mêlaient donc la musique occidentale avec les chants coréens. Dès 1910, c’est par cette base musicale que les résistants coréens exprimaient leur sentiment de colère à l’occupation japonaise. A force de constater l’importance que ce mouvement musical apportait au sein des populations coréennes, les forces d’occupations ont, dès lors, interdits ces représentations musicales et les ont transformées avec des chansons japonaises afin de couper toute envie et fierté des coréens à vouloir se rebeller.

Cependant, ces interdictions n’empêchaient pas les coréens de se représenter en secret et c’est ainsi que la culture a pu être sauvegardée (grâce à des hommes et femmes qui ont fait face aux forces d’occupations en risquant leurs vies chaque jour pour la sauvegarde de leur patrimoine culturel matériel et immatériel). C’est ainsi que fut créé le premier album de pop coréenne, écrit en 1929. Une autre branche musicale occidentale fut introduite en Corée sous l’occupation japonaise. Ce genre musical était un mélange entre les chansons populaires japonaises et le Gospel, qui avait été introduit au Japon à la fin du 19è siècle. Ce genre musical était très populaire en Corée et était connu sous la dénomination “Yuhaeng Changga”.

la mère de la pop coréenne, Yun Simdeok (1897-1926)

la mère de la pop coréenne, Yun Simdeok (1897-1926)

La première artiste coréenne de Changga fut Yun Simdeok. Vous pouvez écouter un de ses chants, en l’occurrence ici “사의 찬미” traduit comme “Sahee Chanmi” ou bien “louanges à la mort”. Cette femme, décédée à l’âge de 29 ans, est considérée comme la mère de la pop coréenne (à écouter dans un endroit calme car la bande est très ancienne).

https://www.youtube.com/watch?v=lG4LolklcbQ

Une autre artiste fut sans nulle doute Park Hyangrim, décédée à l’âge de 25 ans. Ecoutez ici “오빠는 풍각쟁이야”, chantée en 1938 et traduite comme “Obbaneun Punggakjaeng iya”. Le mot Punggakjaeng est difficile à traduire mais exprime “une personne qui chante autour d’une maison”, faisant référence à un chanteur ou un musicien à cette époque.

https://www.youtube.com/watch?v=tev48pcM8ws

LA DIVISION DE LA PÉNINSULE EN 1945

La division en 1945, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, a aussi eu des conséquences sur la musique coréenne. En effet, l’occidentalisation de la Corée du Sud a fait en sorte d’importer de plus en plus la culture musicale américaine et européenne grâce à l’introduction de bars (à thème musical et des clubs de prostitution). La durée de la Guerre de Corée a aussi joué un rôle de préservation de la culture musicale occidentale en Corée. Pendant ces 3 années de guerre et après, les troupes occidentales, restées sur le territoire coréen, ont continué à représenter ces genres musicaux qu’étaient donc le blues/jazz, la country et le rock’n’roll. C’est alors que les jeunes coréens et coréennes voyaient au travers de ces musiques, l’héroïsme des troupes occidentales qui s’étaient battues pour la sauvegarde de la République de Corée, et c’est ainsi que ces genres furent populaires au sein de la jeune population coréenne. Pour sauvegarder cette image d’Amérique héroïque, les Nations-Unies ont dépêchés sur place des célébrités (Marilyn Monroe) et c’est donc à partir de la fin des années 50 que les jeunes coréens ont montrés plus d’intérêts pour la musique américaine et ont donc mis en retrait la musique coréenne.

1954, concert de Marylin Monroe en face des troupes américaines et Sud-coréennes pendant la guerre de Corée.

1954, concert de Marylin Monroe en face des troupes américaines et Sud-coréennes pendant la guerre de Corée.

Disque de Patti Kim

Disque de Patti Kim

LES ANNEES 60-70 ET LA GUERRE DU VIETNAM

L’envoi de troupes militaires Sud-coréennes au Vietnam, pour assister les troupes américaines, a également engendré des conséquences au sein de la société et de la culture musicale en Corée. En effet, plusieurs producteurs coréens, influencés par le style américain, ont produits de nombreux artistes coréens qui chantaient en anglais, langue très populaire depuis 1957. C’est grâce à l’envoi de chanteurs et chanteuses Sud-coréens offrants des concerts aux troupes stationnées au Vietnam, que les troupes américaines et coréennes entretenaient de fortes et proches relations de camaraderie pendant les combats. Ces artistes, tels que Patti Kim et Yoon Bok-Hee, renforçaient donc les relations amicales et économiques entre la République de Corée et les Etats-Unis d’Amérique.

Chanteuse Sud-coréenne, Yoon Bok-Hee. Source: news.jtbc.joins.com

Chanteuse Sud-coréenne, Yoon Bok-Hee. Source: news.jtbc.joins.com

Le rock fut ensuite très populaire en Corée à partir de 1968, plusieurs années après la venue des Beatles en Corée. Le groupe musical coréen ‘ The Kim Sisters ‘ fut très populaire à Las Vegas dans les années 60 et 70. Dans les années 70, le genre Hippie a également eu de l’influence en Corée suite à la Guerre du Vietnam, et ce, auprès des jeunes étudiants coréens opposés à cette guerre. Ils furent influencés par des artistes comme Bob Dylan et John Lennon. L’âge d’or de la musique, de la culture et du mode de vie à l’américaine en Corée avait commencé en 1957 et pris fin au début des années 80. Un des artistes coréens les plus connus pendant les années 70 fut Han Dae-Soo.

The Kim Sisters dans les années 60 aux Etats-Unis. Source: kimsistermia.com

The Kim Sisters dans les années 60 aux Etats-Unis. Source: kimsistermia.com

Rockeur Sud-coréen Han Dae Su. Source: www.carparelliguitars.co.kr

Rockeur Sud-coréen Han Dae Su. Source: www.carparelliguitars.co.kr

ANNÉES 80 ‘BALLADES CORÉENNES’

Dans les années 80, après la grande influence américaine que connu la Corée pendant plus de 20 ans, le genre musical ‘ballade’ fut introduit par Yi Gwang-Jo et fut très populaire. Il fut ensuite représenté par des artistes comme Yi Mun-Se et Byeon Jin-Seob. C’est à cette époque que le grand chanteur Jo Yong-Pil gagna une grande réputation en mêlant plusieurs styles comme le trot, le rock et la pop et devint le chanteur le plus populaire en Corée, au Japon et également aux Etats-Unis.

Rockeur célèbre Jo Yong Pil. Source: bo-hum.tistory.com

Rockeur célèbre Jo Yong Pil. Source: bo-hum.tistory.com

ANNÉES 90 ‘INFLUENCE AMERICANO-JAPONAISE’

Dans les années 90, le rap et le R’n’b furent introduits en masse en Corée par des artistes coréens qui avaient découverts ces styles musicaux lors de voyages aux Etats-Unis. L’introduction du rap, du modern rock, du modern pop folk, de la techno et du R’n’b en Corée ainsi que du style pop japonais, grâce aux artistes tels que Mc Sniper, Drunken Tiger, Yoo Seungjun, au début des années 90, a donné suite au style Hallyu que l’on connait de nos jours. C’est alors que fut créé en 1995 le label SM Entertainement par Yi Su-Man. Le groupe Seo Taeji & Boys fut donc à l’origine de la création des groupes masculins et féminins Hallyu tels que S.E.S, Fin.K.L, Baby V.O.X. mais encore Shinhwa et H.O.T.

Seo Taeji & Boys, le groupe musical pionner de la kpop moderne. Source: kpopreader.com

Seo Taeji & Boys, le groupe musical pionner de la kpop moderne. Source: kpopreader.com

sources: mes notes personnelles

Sources photos:
kpopreader.com
bo-hum.tistory.com
blog.daum.net
www.carparelliguitars.co.kr
news.jtbc.joins.com
kimsistermia.com
www.opticstalk.com
www.allkpop.com

Leave a Reply