Le Musée Soulages de Rodez

2 septembre 2014
Arts, Peinture

 

 

Le 30 mai 2014, il y a donc quelques mois seulement, ouvrait le Musée Soulages (« premier musée public conçu en collaboration avec un artiste de son vivant ») à Rodez dont il est originaire.

Inside Corea s’y est rendu et s’est régalé !

 

Pierre Soulages, né en 1919 (il a donc 94 ans, aujourd’hui !), n’est plus à présenter. Son art a rapidement traversé les océans et l’artiste s’est taillé une belle reconnaissance mondiale au fil de sa longue carrière.
C’est donc aujourd’hui un immense privilège de pouvoir, grâce à ce musée qui lui est dédié, voir autant de toiles à la fois.

Architecture

[Cliquez sur les photos pour les agrandir]

L’architecture du musée, réalisée par les catalans RCR arquitectes, est un véritable écrin pour l’œuvre de Soulages. La matière, qui fait écho aux travaux de l’artiste, est mise en avant à l’extérieur comme à l’intérieur du bâtiment. La scénographie très travaillée – il y a un travail remarquable sur la lumière- se charge de mettre les œuvres en valeur.

La collection présentée est vaste et recouvre les différentes périodes artistiques du peintre-graveur.
Brous de noix, acryliques, gouaches, eaux-fortes, lithographies,  sérigraphies, sculptures et même ses gigantesques travaux préparatoires pour les vitraux de l’abbatiale de Conques (qu’il faudra qu’on aille voir du coup !). Sans oublier, jusqu’au 5 octobre, l’exposition temporaire de ses fameux “Outrenoirs”.

Pierre Soulages a fait don de nombreuses œuvres (près de 500 pièces de ses débuts de peintre à aujourd’hui) pour ce projet colossal. Et c’est une sacrée chance pour nous !

Si l’enthousiasme n’était pas au rendez-vous lorsque le projet a été annoncé quelques années plus tôt, c’est aujourd’hui une franche réussite. Plus de 100 000 visiteurs (deux fois les chiffres envisagés) venus de partout pour découvrir ce joyau d’art contemporain.

Un seul conseil, courez- y !

Et profitez-en également pour aller visiter le musée Fenaille et le musée Denys-Puech compris dans le prix du billet. (7 euros l’entrée pour le plein tarif)

Café Bras

Un dernier détail qui intéressera les fins palais :

Dans le prolongement architectural du musée, se trouve le Café Bras  (nommé d’après le chef Bras, étoilé et lui-même originaire de l’Aveyron).

A la fois restaurant et comptoir, il est possible de déjeuner ou de casse-croûter en goûtant une cuisine élaborée dans un cadre magnifique.

Pensez toutefois à réserver. L’espace n’est pas très grand et généralement pris d’assaut.

 

Musée Soulages

Jardin du Foirail

12000 Rodez

05 65 73 82 60

 

Du 1er septembre au 30 juin : Fermé le lundi.

Du 1er juillet au 31 août : Ouvert tous les jours

Website

Café Bras

 

 

[Gaëlle Violon]

Leave a Reply