Locataires – Kim Ki Duk

locatairesRétrospective kim Ki Duk : Locataires (2004)

Synopsis

Un jeune homme, Tae-suk, apparemment sans domicile, scotche des prospectus aux portes de maisons ou d’appartements afin de repérer celles ou ceux dont l’occupant serait absent. Quand il en trouve, il s’y introduit, mais ne vole rien : il les habite tout en y faisant de petites réparations, et même lavant (à la main) le linge des occupants ordinaires, etc.

Mais un jour, une de ces maisons n’est pas vide : il y rencontre Sun-hwa, une femme en conflit avec son mari, qui est violent. Sun-hwa se joint à Tae-suk et ensemble ils pénètrent d’autres habitations. Une complicité complètement silencieuse s’établit vite entre eux. Mais Sun-hwa est déclarée portée disparue par son mari. D’autre part les deux complices se font prendre, et Tae-suk est condamné à cause de ses occupations illicites et de l’enlèvement. Sun-hwa retourne avec son mari.

Tae-suk est donc incarcéré. Dans sa cellule, il pratique de curieux exercices visant à se rendre invisible du gardien. Une fois libéré, il visite toutes les maisons où il avait vécu avec Sun-hwa, mais sans que leurs habitants ne remarquent quoi que ce soit. À la fin, il retourne à la maison de Sun-hwa et se met à y vivre de manière invisible. Ainsi la vie conjugale de Sun-hwa et de son mari devient plus heureuse…

Bande annonce sous-titrée en français :

Critique : http://www.sancho-asia.com/articles/locataires

1 Comment(s)

  1. 23 mai 2013 à 6:06

    Jae Hee est vraiment incroyable dans ce film !

Leave a Reply