Les dernières sirènes de Jeju – Ouest France

sirènes

Les dernières sirènes de Jeju
Extrait de l’article ecrit par Eva John pour le journal OUEST FRANCE

Depuis leur adolescence et jusqu’à parfois plus de 80 ans, les haenyos explorent les fonds sous-marins en apnée, jusqu’à 15 m de profondeur. Avec pour seul équipement un masque rond à l’ancienne, une ceinture de plomb, un crochet en métal et un filet accroché à une petite bouée. Le fruit de leurs pêches est vendu sur les marchés ou exporté vers la péninsule ou le Japon.

Dans chaque village, leur travail s’organise au sein de communautés. « Nous décidons ensemble de ce qui va être pêché dans notre zone balisée. Nous faisons attention aux périodes de reproduction des crustacés », explique Kwang-ja, chef d’un groupe de 130 plongeuses. La vieille dame a beau avoir le visage tout ridé, elle n’envisage pas d’arrêter de travailler. « Pas tant que j’ai la santé », dit-elle en grimpant sur son scooter.

Leave a Reply