Jeudi Movie de Yann Kerloch

30 mai 2013
by cni
Arts, Cinéma

safe inside

Safe, Palme d’Or 2013 du court, visible en ligne

Le film coréen le plus intéressant à voir avec sous titres anglais cette semaine est ni plus moins que la Palme d’or du court métrage du Festival de Cannes 2013. Car aussi étonnemment que cela paraisse, le film est visible en ligne à cette adresse :
http://youtu.be/rQkkNLrVHd4
Safe est l’œuvre d’un petit surdoué, Moon Byoung-gon, qui a 20 ans, fraichement diplômé de l’université Jungang à Seoul et en est à son troisième film. Le second, Finis Operis, avait déjà été invite dans la section parallèle Semaine de la Critique de Cannes 2011.
Safe raconte comment une étudiante se retrouve prisonière d’un petit travail glauque, une officine clandestine d’échange d’argent qui arnaque ses pauvres clients, lesquels finissent par s’énerver. Le film a été décrit ça où là comme réaliste, mais au contraire, il donne une image de la Corée très excessive.
Il s’apparente presque à un film d’horreur et on peut même lui reprocher une certaine lourdeur dans l’image et les effets. On constate aussi que les films avec des psychopates munis de marteau, comme encore ici, semblent comme un emblème de la Corée (Oldboy, The Chaser…). En tous cas c’est un genre qui plait à l’étranger. Sauf qu’on a jamais entendu parler de psychopathe avec marteau en Corée, mais bon…
Safe est en tous cas incontestablement un film très maitrisé, remarquable surtout pour la jeunesse de son auteur.

Leave a Reply