Blessures d’Avril – Yi Oryong

blessures d avrilLittérature : Blessures d’Avril de Yi Oryong
Editeur : Actes Sud, 1994

Sous-titrée Interprétation personnelle de Vanina Vanini, voici l’histoire d’une jeune Coréenne qui, en classe, étudie le fameux récit de Stendhal, et dans le même temps se laisse gagner par le souvenir d’événements contemporains : sa rencontre à Séoul, durant les manifestations du printemps 1970, avec un étudiant contestataire, et l’apprentissage qu’elle fait, avec lui, d’un double renoncement — à l’amour, à l’utopie de la révolution.
En fin relecteur de Stendhal, Yi Oryong explicite l’une par l’autre deux aventures qu’un siècle sépare. Romantique sans excès, passionné mais distancié, son récit prend peu à peu la forme d’une tragédie minimaliste qui fait de Sami — l’héroïne coréenne — une Vanina Vanini de notre temps, émouvante incarnation de tout ce que l’idéal peut révéler quand il illumine, de manière fulgurante, un cœur pur.
Source: Actes Sud

Leave a Reply